Analyse, recodage et appropriation de la partie électronique des œuvres
Alain BONARDI

Au cours de ce séminaire, nous aborderons les œuvres avec support technologique par l’analyse du code informatique de la partie électronique (programmes en CSound, SuperCollider, patchs Max, PureData, …). Nous partirons d’œuvres variées, électroacoustiques ou mixtes, récentes ou pionnières de l’informatique musicale, dont nous proposerons diverses investigations technico-analytiques, pour en montrer la portée compositionnelle. Mais nous visons également la remise en chantier de ces codes informatiques. Quel que soit leur profil – compositeur, développeur en informatique musicale, RIM, musicien-interprète de musique mixte, musicologue-analyste, archiviste, etc., les participants à ce séminaire devront proposer des appropriations de ces programmes dans leur propre production.